dimanche 8 juillet 2012

Compte-rendu : Journée du 18 juin, marche Mannheim - Heidelberg (Allemagne)

Marche de Mannheim à Heidelberg et manifestation en ville.

Ce matin nous quittons Mannheim et partons à pied pour Heidelberg mais il faut d'abord démonter le chapiteau que nous emportons avec nous. L'équipe de démontage s'affaire, l'équipe de nettoyage en fait de même et tout est prêt, nous partons vers 8 heures.

Marche de Mannheim à Heidelberg
Sous le soleil, nous suivons la voie de chemin de fer marchant sur des pistes cyclables, puis traversons quelques petits bourgs sur notre route. Marche bucolique, les prairies sont en fleurs, les cerisiers chargés de fruits. Une équipe médicale s'est fort heureusement jointe à nous aujourd'hui car deux de nos camarades auront besoin de soins pendant cette étape. La marche était annoncée de 21 kilomètres, sans compter la sortie de Mannheim et l'arrivée à notre hébergement à Heidelberg...

Arrivée et accueil à Heidelberg
À Heidelberg, ce sont des camarades du syndicat Verdi - syndicat unifié des services, l'un des plus importants au monde - qui nous reçoivent. Ils ont préparé un excellent déjeuner, mais certains plats contiennent du porc... Alors notre équipe de cuisiniers prépare également un riz au poulet.

Manifestation en ville avec les précaires et chômeurs à Heidelberg
Vers 17 heures, nous partons en ville pour la place Bismarkplatz afin de participer à la manifestation des précaires et chômeurs qui a lieu tous les lundis dans toutes les villes d'Allemagne.
Prises de paroles, chansons, musique, il y a beaucoup de passants car nous sommes au coeur du quartier commerçant de la ville. Les gens s'arrêtent, discutent, achètent nos tee shirts !

Puis nous avançons sur la grande artère piétonne Hauptstraße pour nous arrêter à Universitätsplatz, la place de l'Université, où nous manifestons à nouveau, avec prises de paroles, musique et rencontres, notamment avec des étudiants de la ville de Heidelberg.

Première nuit à Heidelberg
Ce soir, de retour au campement près du siège du syndicat Verdi, après la bouillie (riz au lait) nous dormons tous sous les tentes, le chapiteau mais aussi deux tentes blanches à fenêtres !

Demain mardi 19 juin, ce sera une journée d'actions à Heidelberg et ses environs.
À 7h30, lever et petit déjeuner au siège du syndicat Verdi à Heidelberg.
Puis départ en train jusqu'à Sinsheim pour rencontrer et soutenir les demandeurs d'asile en grève de la faim, avec à 11 heures une conférence de presse à Sinsheim suivie de discussions et d'échanges.
À 15 heures, retour au siège du syndic at Verdi à Heidelberg, pour une fin de journée reposante, repas et soirée colloque discussions.
Couchage comme cette nuit sous des tentes à Heidelberg.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire